Guérini veut prendre la tête du PS 13

— 

Le sénateur socialiste Jean-Noël Guérini a annoncé vendredi qu'il était candidat pour devenir premier secrétaire de la fédération PS des Bouches-du-Rhône, un poste pourtant incompatible, selon les statuts du parti, avec celui de président du conseil général qu'il occupe. Cette décision intervient une semaine après la démission du président de la communauté urbaine de Marseille, Eugène Caselli, du poste de premier secrétaire fédéral. Ce dernier avait demandé officiellement à Jean-Noël Guérini de se porter candidat à sa succession.
Selon son entourage, Jean-Noël Guérini n'envisage pas d'abandonner la présidence du conseil général s'il est élu à la tête de la fédération, troisième de France au sein du parti. Interrogée mercredi par France Inter sur le fait que cette candidature contrevenait aux statuts du PS, la patronne du parti, Martine Aubry, avait répondu que « si c'est le cas, on sera saisi peut-être par des militants, et on verra ».