un prêtre escroc condamné

— 

Un ancien prêtre, économe de l'association diocésaine d'Ajaccio, a été condamné samedi à trois ans de prison dont un an avec sursis, pour le détournement, en vingt ans, de deux millions d'euros au détriment de l'Eglise. Ancien curé du village de Calacuccia (Haute-Corse), Antoine Videau, qui était imposé sur la fortune, possédait 28 comptes en banque en Corse et sur la Côte d'Azur, ainsi qu'un important patrimoine immobilier sur l'île et sur le continent, où il roulait en Ferrari. L'évêque d'Ajaccio, Mgr Jean-Luc Brunin, avait saisi le procureur de la République peu après sa prise de fonction en 2004. Antoine Videau a joué dans différents registres : détournements de fonds, pots-de-vin, prêts d'argent… Il encaissait aussi des dons des fidèles pour des pèlerinages en Corse ou à l'étranger, comme un « séjour culturel » à Las Vegas. Un mandat de dépôt à la barre a été prononcé par le tribunal et il a été condamné à 100 000 € d'amende et interdit de droits civiques pendant trois ans.