Démonstration de force sur la pénibilité

Amandine Rancoule

— 

Les estimations étaient très différentes hier : entre 14 500 personnes, selon la police, et 120 000, pour les syndicats, ont défilé.
Les estimations étaient très différentes hier : entre 14 500 personnes, selon la police, et 120 000, pour les syndicats, ont défilé. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

« Touche pas à ma retraite bien méritée à 60 ans. » Le mot d'ordre national a bien été suivi dans la cité phocéenne, où entre 120 000 personnes, selon les syndicats, et 14 500 personnes, selon la police, ont manifesté hier matin. Dans le cortège, vuvuzelas en main, les salariés des industries étaient nombreux.

« Dix ans de chaleur et de poussière »
« On nous troque nos plus belles années de retraite contre nos pires années de travail, s'emporte Jean-Marie Michelucci, délégué CGT à Arkema, Fos-sur-Mer. L'espérance de vie augmente, mais à partir de 63 ans, on n'est plus en bonne santé. Surtout dans nos métiers. » Son entreprise a signé il y a quelques années un accord acceptant de donner une retraite anticipée à 58 ans, reconnaissant ainsi la pénibilité au travail. « Mais avec la réforme, cet accord peut devenir caduc », craint le syndicaliste. « Chez nous, la direction ne veut rien entendre », raconte Olivier Brouzes, 36 ans. Vêtu d'une combinaison aluminée, il cuit sous le soleil. « J'ai l'habitude, rétorque-t-il. J'ai bossé dix ans dans la chaleur et la poussière, dans un environnement amianté, et à la suite d'une hernie discale, je suis maintenant électricien. Pour l'amiante, on verra les éventuelles séquelles dans quelques années, à la retraite peut être. » Comme lui, les dockers sont inquiets : « Des générations avant nous n'ont pas profité de leur retraite. On ne veut pas du même topo », affirme Stéphane Stamatiou, docker depuis trente ans. En négociations avec les chambres patronales pour un départ anticipé à la retraite, ils veulent désormais un maintien ferme à 60 ans. Au-dessus d'eux, les fusées de détresse rayent le ciel. Pas assez haut pour être vues de Paris.