L'air de la région reste le plus pollué de France

— 

Marseille compte 9 stations de contrôle.
Marseille compte 9 stations de contrôle. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Trente jours d'épisodes de pollution à l'ozone pour la région Paca ont été recensés en 2009 par Atmopaca, une association de surveillance de la qualité de l'air. « Si une baisse du nombre de pics a été observée l'année dernière, la région reste en tête des plus polluées de France. « En comparaison, c'est deux fois plus qu'en région Rhône Alpes et quatre fois plus qu'en Ile-de-France », note Carole Génévé, directrice adjointe d'Atmopaca. Depuis le début de l'année, quatre pics de pollution ont été enregistrés, avec un dépassement de la moyenne horaire de 180 microgrammes par mètre cube d'air. « C'est peu mais c'est la seule région a en avoir pendant ces mois-là », nuance Carole Génévé. Une situation due notamment au climat : l'ozone est la conséquence de la transformation de gaz d'échappement et d'émissions industrielles, créé sous l'effet du soleil lors de journées peu ventées. « C'est aussi la dernière grosse zone industrielle de France, même si le mistral réduit les niveaux de pollution », observe Yann Channac-Mongredien, responsable surveillance air ambiant, air intérieur. Ainsi, le département des Bouches-du-Rhône, avec Fos et les grands centres urbains, est responsable de 50 % des émissions polluantes de la région. En 2009, 18 pics ont été recensés,dont 15 avec mise en place de mesures d'urgence, comme une réduction de la vitesse de circulation.A. R.