Les terminales à la philo, les bus au dépôt

Laurent berneron

— 

Le trafic devrait revenir à la normale aujourd'hui dans les transports publics.
Le trafic devrait revenir à la normale aujourd'hui dans les transports publics. — P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Les transports publics de Marseille ont été quasiment à l'arrêt hier, après que les agents de la RTM ont fait valoir leur droit de retrait en raison de l'agression d'un chauffeur la veille. Le rectorat a décidé d'assouplir les règles d'examen pour les candidats retardés.

Couteau de chasse
Dès 5 h du matin hier, le trafic a été fortement perturbé, sans bus ni tramway sur la ligne 2. L'ensemble du réseau a été totalement bloqué à partir de 10 h 30 pour la journée, à l'exception de quelques rotations de la ligne 2 du métro dans l'après-midi. La veille, un chauffeur de bus de la ligne 15 a été agressé à l'arme blanche aux alentours de 21 h près de Saint-Marguerite (9e). Selon la RTM, le chauffeur a été blessé à la main « sans trop de gravité », d'un coup de couteau de chasse. L'agresseur dirigeait le couteau de 14 cm de long vers le ventre du chauffeur qui, en l'esquivant, s'est blessé la main. L'individu, un jeune homme de 14 ans connu des services de police pour violences et coups et blessures, a été arrêté peu de temps après les faits par les agents de sûreté de la RTM et les forces de police, a précisé la régie publique. Dans un communiqué, la RTM a déploré « l'ampleur disproportionnée d'un mouvement qui pénalise gravement les Marseillais et tout particulièrement les candidats au bac ». « Nous aurions réagi de la même manière, par solidarité, si un jeune venant passer le bac s'était fait agresser, a rétorqué Georges Chahine, représentant CGT à la RTM. Que ce soit envers nous ou envers les usagers, nous refusons la banalisation d'une violence gratuite et grave. » Après l'agression, des négociations ont été entreprises entre les syndicats et la direction, sans aboutir. « Quand on a vu le tour que ça prenait, rapporte un porte-parole du rectorat, il a été décidé d'octroyer une heure de plus aux candidats du bac philo pour arriver, tout en conservant le même temps de composition. » Le trafic devait reprendre normalement ce matin, selon les syndicats et la direction.

baccalauréat 2010

Plus de 21 500 candidats au bac philo dans l'académie Aix-Marseille ont pu notamment répondre à la question « Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ? ». Les épreuves du baccalauréat des séries générales, technologiques et professionnelles se déroulent jusqu'au 10 juillet. Les premiers résultats sont attendus dès le 6 juillet. Au total, 27 796 candidats sont inscrits, dont 52,7 % de filles et 47,3 % de garçons. La candidate la plus jeune de l'académie a 15 ans.