Métier Une des deux écoles françaises de croupier s'est installée à Aix

©2006 20 minutes

— 

Neuf semaines pour former des croupiers

Habitués de l'univers de jeux, Jean-Marie Cresci et Ludovic Drilles se sont lancé un nouveau pari

Les deux anciens croupiers ont créé en septembre 2005 leur école FCC Premier* sur la zone d'activité d'Aix, pour répondre à un besoin

« Il y a beaucoup d'offres dans ce secteur mais peu de personnel qualifié

Il n'existe que deux écoles en France, la nôtre et une plus ancienne à Lyon

Nous formons les élèves aux jeux les plus répandus : roulette anglaise, black-jack et stud poker » explique Jean-Marie, qui a suivi une formation similaire de six semaines en Angleterre

« On leur apprend à avoir un comportement irréprochable : sens des responsabilités et de la hiérarchie, discrétion, politesse

C'est important s'ils veulent obtenir de bons pourboires »

Un débutant a une garantie minimum de pourboires de 1 280 euros brut par mois, complétée si besoin par les casinos

« Cela peut être plus important selon la taille de l'établissement », précise Jean-Marie

« Nous avons beaucoup de casinos intéressés en France et dans les pays frontaliers »

La formation, qui a démarré en janvier, a déjà reçu une trentaine de candidatures d'un peu partout en France

Seul frein : son coût de 3 200 euros

Jean-Marie espère une reconnaissance du diplôme « pour qu'il soit pris en charge pour les demandeurs d'emploi »

Ludovic Lascombe *www

fccpremier

com
session Cinq sessions ont lieu par an à l'école de croupier d'Aix. Les candidats doivent passer un entretien préalable. Des aides peuvent être demandées à la mission locale ou à la région.