Suspect en cavale express

— 

Parti après 23 h, repris à 16 h. Un suspect de meurtre qualifié de « dangereux », interné à l'hôpital Saint-­Marguerite (8e) s'est enfui de sa chambre sécurisée dans la nuit de mercredi à jeudi, avant d'être repris en milieu d'après-midi à plus de 200 km de là, a-t-on appris hier auprès du parquet de Marseille. Il a été arrêté sans résistance par la gendarmerie à Saint-Pons (Hérault), alors qu'il tentait apparemment de se rendre auprès de sa famille.
Le suspect conduisait une voiture qu'il avait dérobée en fin de matinée sur le parking de Plan-de-Campagne. Il s'était fait la belle la veille en dévissant une fenêtre de la chambre sécurisée où il avait été interné. « Il s'est bricolé un tournevis avec le mécanisme métallique d'une porte de placard », détaille Jacques Dallest. Le suspect avait été interné à la suite d'un syndrome dépressif potentiellement suicidaire, diagnostiqué par deux médecins. Il avait été incarcéré samedi aux Baumettes pour l'assassinat de l'économe d'un village vacances dans les Alpes-de-Haute-Provence.F. L.