L’ex-maire de Propriano condamné

© 20 minutes
— 

L’ancien maire de Propriano (Corse du Sud) Emile Mocchi a été condamné hier en appel pour fraude fiscale à deux ans de prison, dont dix-huit mois avec sursis, et à la privation de ses droits civiques, civils et familiaux pendant cinq ans. La cour a confirmé le jugement de première instance en l’assortissant d’une amende de 30 000 E. Emile Mocchi, 75 ans, était poursuivi pour « soustraction à l’établissement ou au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale ». Le montant de la fraude a été évalué à 189 407 E.  Maire de Propriano de 1971 à 2001, il avait déjà été condamné le 30 juin en appel à 15 mois de prison avec sursis pour favoritisme et prise illégale d’intérêt dans une affaire d’extension du port de sa commune.