de retourdeux ans après une expulsion

— 

Une jeune Marocaine expulsée en 2007 alors qu'elle vivait avec sa sœur jumelle et son père à Velaux, près d'Aix, a pu revenir en France vendredi et retrouver sa famille. « Je suis vraiment heureuse, je n'arrive pas à le croire : c'était mon rêve de rentrer et de reprendre ma vie. Je me sens chez moi », a expliqué Samira Bobouch, 25 ans. Son embarquement forcé en 2007 pour Tanger (Maroc) avait suscité beaucoup d'émotions à Marseille et la mobilisation des associations comme la Ligue des droits de l'Homme (LDH).
Ce retour met « un terme à deux ans de souffrances » et d'exil dans un pays qu'elle ne connaissait plus », sans travail et sans ressources, a souligné la LDH. Samira, qui travaillait dans une association d'aide aux enfants autistes, était entrée légalement en France pour y étudier avec sa sœur jumelle alors qu'elles avaient moins de seize ans. Toutes deux habitaient chez leur père, ouvrier agricole légalement installé en France depuis 1973.