Des urnes désespérément vides dans toute la région

— 

Les électeurs ne se sont pas déplacés.
Les électeurs ne se sont pas déplacés. — S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUTES

Tant pis pour les urnes, il faisait beaucoup trop beau en ce dimanche. Le taux de participation en Provence-Alpes-Côte d'Azur a suivi hier la tendance nationale, diminuant sensiblement par rapport au précédent scrutin régional de 2004. A la mi-journée, la préfecture annonçait 17,77 % de votants contre 21,42 % il y a six ans.

« Promesses non tenues »
Vers 17 h, la tendance ne s'est pas vraiment inversée : la participation est montée à 38,27 % pour l'ensemble de la région, contre 50,92 % à la même heure lors du précédent vote régional. Les six départements de la région affichent une abstention plus élevée qu'en 2004, à commencer par les Bouches-du-Rhône : le département affichait un timide 37,4 % en fin d'après-midi, contre 50,77 % au même moment en 2004. Dans les Hautes-Alpes, où les électeurs s'étaient particulièrement mobilisés lors du précédent scrutin, la participation était même en recul de seize points, plafonnant à 39,43 % à 17 h.
« Si ce soir, il y a un responsable de l'abstention, c'est Nicolas Sarkozy qui a dégoûté les Français avec des promesses non tenues », a réagi hier Michel Vauzelle, le président (PS) sortant de la région. A l'arrivée, il y a six ans, la région comptait 61,33 % de votants au premier tour, un score amélioré au second tour.S. H.