Juges et gardiens dans la rue

— 

Devant le palais de justice, hier.
Devant le palais de justice, hier. — S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUTES

Près de 200 fonctionnaires de la justice ont manifesté hier contre la réforme de la procédure pénale (lire aussi p. 10). Pour Olivier Redon, substitut du procureur, « 40 postes à Marseille sont menacés par la disparition du juge d'instruction. Et des postes de greffiers ont déjà été supprimés ». Les manifestants dénoncent également le manque de moyens, une « volonté politique » de réduire leur indépendance, et les fermetures de tribunaux.A. B.