cours arrêtés à edgar-guinet

— 

Les enseignants du collège Edgar-Quinet (3e) se sont mis en grève hier, après « une escalade d'incidents graves envers les professeurs ». Lundi, des élèves qui participaient à un atelier à la bibliothèque départementale « ont pulvérisé du gaz lacrymogène dans la salle », indiquent-ils. La police est intervenue. Le même jour, une enseignante s'est fait agresse. « Elle a reçu une gifle violente alors qu'elle revenait du commissariat où elle a déposé une plainte en diffamation », indique une de ses collègues. Selon cette dernière, la victime aurait déposé plainte contre une rumeur la soupçonnant d'avoir participé à un film pornographique. Les élèves se seraient échangé une vidéo truquée. « Nous sommes injuriés tous les jours », rapportent les profs qui veulent alerter tous « les partenaires pouvant les aider ». Une réunion avec l'ins­pection académique est prévue demain. « Cela semble tard devant la gravité des faits », déplore une enseignante.L. B.