Les assoces montent au créneau

— 

Une quinzaine d'associations, inquiètes des attaques régulièrement portées contre le projet de parc national des calanques, ont annoncé hier le lancement d'une campagne d'information auprès du public pour rétablir la vérité. Une brochure, intitulée « Les dix vérités sur le parc national des calanques », sera diffusée pour mettre fin « aux mauvaises rumeurs » selon lesquelles ce futur espace ne sera plus libre d'accès, interdit aux pêcheurs ou aux bateaux touristiques.
Des rumeurs dont le fondateur du collectif La Ciotat cœur de parc, Alain Matesi, craint qu'elles mènent à la création d'un parc national « au rabais », c'est-à-dire avec « trop de libertés », qui ne satisfera personne. Catherine Piante, du WWF, partage cet avis. « Les conflits sont normaux dans la création des parcs mais dans la plupart des cas, dix ans après, les gens sont contents. Sauf si c'est au rabais, car ils ne voient pas les effets bénéfiques par rapport aux efforts consentis », estime-t-elle.