des Tensions Sociales chez Arcelor Mittal

— 

Des salariés du site Arcelor-Mittal à Fos observent des débrayages spontanés depuis vendredi pour protester contre la politique salariale du numéro un mondial de l'acier, a indiqué samedi Richard Gasquez, secrétaire CFDT, syndicat majoritaire au comité d'entreprise. Aucun mot d'ordre syndical n'avait été donné, mais une réunion sur les négociations salariales a mis le feu aux poudres vendredi. La direction a proposé 0,8 % de revalorisation des salaires. « La direction nous prend pour des clowns », estime Richard Gasquez qui dénonce « une culture sociale minable ».

La sidérurgie a beaucoup souffert en 2009, enregistrant de nombreuses heures de chômage partiel. « Ça fait dix-sept mois qu'on donne, et on n'a rien en retour », déplore Richard Gasquez. Après la réouverture d'un premier haut fourneau fin 2009, celle d'un second est prévue en mars. Selon Richard Gasquez, la direction a menacé d'arrêter le haut fourneau si une grève éclate. W