Gaudin brandit le drapeau d'une nouvelle polémique

POLEMIQUE Encore un dérapage verbal lors d'un débat sur l'identité nationale, mais cette fois, Eric Besson était présent...

Stéphanie Harounyan

— 

Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, et le ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale, Eric Besson, lors du débat sur l'identité nationale organisé à Marseille, le 15 janvier 2010.
Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, et le ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale, Eric Besson, lors du débat sur l'identité nationale organisé à Marseille, le 15 janvier 2010. — TSCHAEN/SIPA

Le débat sur l'identité nationale a de nouveau fait parler à l'issue d'une deuxième réunion vendredi à Marseille.

Eric Besson, le ministre de l'Immigration, était venu lui-même défendre son débat, devant quelque 200 personnes, toutes conviées par carton d'invitation. Si les discussions se sont dans l'ensemble déroulées dans le calme, c'est une phrase de Jean-Claude Gaudin, lancée lors d'une rencontre avec des militants UMP juste avant le débat, qui a déclenché la polémique.

Evoquant les démonstrations de joie des supporters de l'équipe de foot d'Algérie après la victoire contre l'Egypte, le maire UMP de Marseille a indiqué: «Nous nous réjouissons que les musulmans soient heureux du match, sauf que quand après ils déferlent à 15 ou 20.000 sur la Canebière, il n'y a que le drapeau algérien et il n'y a pas le drapeau français, cela ne nous plaît pas.»


Match Algérie-Egypte : le «lapsus» de Jean-Claude Gaudin

SOS Racisme
s'est dit «choqué et scandalisé par cette énième déclaration qui démontre les dérives du débat sur l'identité nationale». Des propos jugés également «inqualifiables», hier, par la Ligue des droits de l'Homme des Bouches-du-Rhône.