Faible Mobilisation contre la réforme de l'IUFM

— 

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l'IUFM de la Canebière.
Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant l'IUFM de la Canebière. — S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUTES

« Enseigner est un métier qui s'apprend ! » Une cinquantaine

de personnes se sont rassemblées, hier après-midi, devant l'IUFM de la Canebière, dans le cadre d'un appel national lancé par une intersyndicale FSU, Sgen-CFDT, CGT et SUD-Education, rejoints par des syndicats lycéens et la FCPE. A l'origine de la mobilisation, la réforme prévoyant le recrutement des futurs enseignants après l'obtention d'un master universitaire qui, selon eux, risque de sacrifier la formation professionnelle, « réduite à la portion congrue ». « Des lauréats au concours peuvent se retrouver devant des élèves sans avoir bénéficié de stages ni de formation professionnelle », précisent-ils dans un communiqué demandant la remise à plat de la réforme. W