le débat sur l'identité nationale fait étape à marseille

— 

Identité nationale, épisode III. Après Aix et Istres, la préfecture organise

demain,

à Marseille*, le troisième débat départemental sur l'identité nationale. Lancés par le gouvernement sur tout le territoire, ces débats, fortement controversés, ont donné lieu à plusieurs dérapages, notamment d'élus. Dans les Bouches-du-Rhône, la préfecture assure vouloir un débat « harmonieux et constructif ». « La ligne rouge, ce sont les propos racistes et xénophobes, explique Christophe Reynaud, secrétaire général adjoint. Après, c'est ouvert à tous. Nous attendons des propositions de la part du public. » Les débats d'Istres et Aix avaient attiré de 50 à 100 personnes. Pour Marseille, la préfecture a réservé un auditorium de 300 places. La discussion devrait durer plus de deux heures, avec une courte introduction menée par un historien, un sociologue et le délégué régional de la Fondation Abbé-Pierre, Fathi Bouaroua. W

F. L.

* A partir de 18 h à l'Alcazar. Inscriptions sur www.bouches-du-rhone.pref.gouv.fr.