Mitterrand lance la course pour le Mucem

Frédéric Legrand

— 

Frédéric Mitterrand a lancé les travaux du Mucem en compagnie de Michel Vauzelle.
Frédéric Mitterrand a lancé les travaux du Mucem en compagnie de Michel Vauzelle. — P. AIM / REPORTAGES / 20 MINUTES

Une quinzaine de parpaings posés pour la journée, à quelques pas des chapiteaux du cirque Medrano : mine de rien, il a fallu près de dix ans pour en arriver là... Hier, au milieu de l'esplanade du J4, le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, a posé symboliquement la première pierre du futur Musée des civilisations d'Europe et de la Méditerranée (Mucem). Le projet avait été lancé en 2000 par l'Etat, et il est aujourd'hui un des éléments phares de 2013.

Longtemps incertain, le financement de la construction semble aujourd'hui acté : « Depuis mon arrivée en poste, il y a cinq mois, j'ai fait de l'avancement de ce chantier une des priorités de mon ministère », rappelle Frédéric Mitterrand. Reste le chantier à proprement parler. Les travaux pour creuser une nouvelle darse sur le J4, prévus à partir de l'automne 2009, commencent à peine avec les déviations du réseau et l'installation d'une centrale à boues. Le tout dans un quartier en pleine mutation avec, entre autres, l'enterrement de l'A 55, la construction du Centre régional de la Méditerranée juste en face du Mucem, et la rénovation des abords du port. « Le calendrier est très tendu, mais il y a une cellule de suivi des travaux au sein de la préfecture, souligne Jacques Pfister, président de la chambre de commerce et de l'association Marseille Provence 2013. Si le chantier prend du retard, on peut tirer la sonnette d'alarme. » D'ici à la fin du chantier, annoncée pour décembre 2012, Etat et collectivités locales doivent aussi trouver un accord sur la répartition du coût de fonctionnement du projet. Michel Vauzelle, président (PS) de la région, indiquait hier que le sujet était « toujours en discussion ». W