Un employé de la Poste soupçonné d'avoir détourné un million d'euros

VOL Il possédait les clefs du coffre...

Avec agence

— 

Environ 28% des postiers ont fait grève jeudi à l'appel des syndicats FO, CFTC, Sud, CGT et CFDT, a indiqué à l'AFP la direction.
Environ 28% des postiers ont fait grève jeudi à l'appel des syndicats FO, CFTC, Sud, CGT et CFDT, a indiqué à l'AFP la direction. — Mychèle Daniau AFP

La somme est plus modeste que les 11 millions d’euros volé par un convoyeur de fonds mais tout de même. Un employé de la Poste à Marseille est soupçonné d'avoir détourné près d'un million d'euros dans les coffres de son agence, selon l’AFP qui confirme une information du quotidien Aujourd'hui en France.

Agé d'une quarantaine d'années, le caissier possédait les clefs du coffre de son agence située, dans le 7e arrondissement de la ville. Il avait ainsi accès à l'argent destiné à être déposé dans des distributeurs automatiques de billets.

Appartement «nettoyé»

L'alerte a été donnée en début de semaine par le service de sécurité interne de l'entreprise après la disparition d'une grosse somme. L'employé, qui a été l'objet de mises à pied dans l'entreprise, sans liens avec l'affaire, a été rapidement soupçonné mais demeure introuvable malgré l'audition de ses proches. Le coup semble avoir été préparé de longue date, le fuyard ayant «nettoyé» son appartement qui a été perquisitionné.

«On pense qu'il a fait ça durant le week-end dernier», a déclaré à l'AFP un porte-parole de la direction de la Poste dans les Bouches-du-Rhône. Le parquet de Marseille a ouvert une information judiciaire et les policiers de la Sûreté départementale sont en charge de l'enquête, menée jusqu'à présent dans la plus grande discrétion.