Poubelle la vie, nouvelle saison

Frédéric Legrand

— 

Des salariés de la société Bronzo ­bloquaient toujours hier plusieurs centres de transfert de déchets de l'agglomération marseillaise, perturbant la collecte des ordures dans le centre-ville. Dès samedi, des monceaux de sacs-­poubelle ont commencé à s'accumuler dans les rues de l'hypercentre, alors qu'une forte affluence y était attendue pour le week-end de la Toussaint.

La grève a commencé dans la nuit de jeudi à vendredi, les salariés protestant contre la réorganisation de la collecte des ordures. Fin 2009, la communauté urbaine de Marseille a en effet lancé une renégociation d'ensemble. La ­répartition entre public et privé, qui ­assurent respectivement 70 et 30 % de la collecte, est maintenue. Mais, en 2010, certains arrondissements ­devraient passer du public au privé, ou inversement. La société Bronzo, qui jusque-là s'occupait du 14e arrondissement, pourrait ainsi perdre son secteur. Ses employés exigent des garanties sur le maintien de leurs salaires et avantages sociaux si une autre société privée devait reprendre leur activité. Le ­dernier gros conflit social dans la collecte des ordures remonte à 2006. Les chauffeurs de benne avaient débrayé une semaine contre les « projets de réorganisation » de la collecte dans le public. W