Un an de prison avec sursis pour le policier ayant fauché le jeune Nelson

MARSEILLE Le deuxième policier qui était à bord a lui été relaxé...

20minutes.fr

— 

Plusieurs centaines de personnes ont participé samedi matin à Marseille à une marche silencieuse à la mémoire de Nelson, 14 ans, fauché il y a une semaine par une voiture de police alors qu'il traversait une rue sur un passage piéton
Plusieurs centaines de personnes ont participé samedi matin à Marseille à une marche silencieuse à la mémoire de Nelson, 14 ans, fauché il y a une semaine par une voiture de police alors qu'il traversait une rue sur un passage piéton — Boris Horvat AFP/Archives

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné vendredi à un an de prison avec sursis un policier qui était au volant de la voiture ayant fauché le jeune Nelson en 2007. Âgé de 14 ans, Nelson Lobry-Gazelle était mort après avoir été fauché par une voiture de police alors qu'il traversait une rue des quartiers Nord de la ville sur un passage piéton. Le deuxième policier qui était à bord a lui été relaxé.

Reconnu coupable d'homicide involontaire aggravé par la vitesse excessive de son véhicule, Yohan Bensadoun, 24 ans, aujourd'hui titularisé mais stagiaire à l'époque des faits, s'est vu également infliger une annulation de son permis de conduire, avec interdiction de le repasser pendant un an. Des peines conformes aux réquisitions du parquet.

Règles de droit

Le deuxième policier, Frédéric Nieddu, 31 ans, qui était chef de bord de l'équipage mais était assis à l'arrière du véhicule, a été relaxé. Mis en examen pour homicide involontaire, le parquet avait requis six mois de prison avec sursis et un an de suspension du permis à son encontre.

«Le tribunal n'a pas du tout occulté la tragédie que représente ce dossier, mais il y a des règles de droit qui doivent être appliquées», a déclaré la présidente Marie-France Durand-Serée pour expliquer notamment la relaxe de Nieddu.