« Les Roms ne nous sollicitent pas »

— 

Quelles démarches doivent effectuer les Roms pour accéder à l'emploi ?

Tout étranger qui souhaite travailler en France doit avoir une autorisation. Les Bulgares et les Roumains ont en plus l'obligation d'obtenir un titre de séjour. Mais pour faciliter leur embauche, une liste de 62 métiers en manque de main-d'oeuvre a été établie.

Les employeurs qui souhaitent embaucher un Rom doivent s'affranchir d'une taxe. Dans certains cas, elle serait payée par l'employé lui-même...

Il s'agit d'une redevance de l'office français de l'immigration et de l'intégration, qui varie entre 600 et 1 200 euros par an. Ce n'est pas une taxe spécifique aux Roms.Tout employeur qui embauche un étranger doit la payer et il est illégal de demander au salarié de la régler. Ce serait punissable par la loi, mais à ma connaissance, il n'y a jamais eu de plainte.

Comment expliquez-vous que la communauté rom soit absente du marché du travail ?

Les Roms ne nous sollicitent pas, ils ne se font pas connaître. A l'heure actuelle, je n'ai aucune demande d'autorisation de travail ou de titre de séjour concernant une personne issue de la communauté rom. Pour avoir le droit de s'installer en France, un étranger doit subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille. Nous solliciter serait peut-être avouer qu'il n'a pas les moyens de vivre en France. W

Recueilli par C. V.