Herbes pourries et toxiques dans les clopes contrefaites

— 

Deux Chinois ont été interpellés à Avignon pour avoir organisé, dans le grand Sud-Est, un trafic de cigarettes Marlboro contrefaites, a-t-on appris hier auprès des douanes. Les analyses ont, en outre, révélé que les cigarettes comportaient un taux élevé d'herbes en putréfaction, très nocives. Les deux hommes, âgés d'une vingtaine d'années, faisaient venir des cigarettes de Chine par petits colis dans différents bureaux de poste du Sud-Est, dont Nîmes, Arles et Avignon, ainsi que dans la région Rhône-Alpes. Un « travail de fourmi pour ne pas se faire repérer », selon les douanes. Ils retiraient ensuite les colis adressés à des personnes différentes à l'aide d'une multitude de faux passeports. Les deux hommes ont été interpellés vendredi dans un bureau de poste d'Avignon. Dans ce bureau et un second situé à Arles, les douanes ont saisi au total 5 100 paquets de cigarettes. La cartouche de dix paquets, obtenue pour 3 euros, était vendue 15 euros sur le marché français. Le trafic aurait fonctionné pendant deux ans. W