La biodiversité sous haute protection

Stéphanie Harounyan

— 

De la saladelle de Girard à la tortue de Hermann, la région Provence-Alpes-Côte d'Azur compte plus de 250 espèces animales ou végétales menacées de disparition. Une situation d'urgence qu'a voulu mettre en lumière la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). L'organisme vient de publier un document pour sensibiliser à la fois ses propres services, mais surtout ses principaux interlocuteurs - collectivités locales, établissements publics ou encore maîtres d'oeuvre - à la préservation de ce patrimoine naturel. « Le Grenelle de l'environnement a fixé pour objectif d'enrayer la perte de biodiversité d'ici à 2010, explique Olivier Rousset, directeur adjoint de la Dreal. En Paca, nous avons une responsabilité importante car c'est la région de métropole qui a la plus forte biodiversité. »

Les attaques ne manquent pas : pression foncière, changement climatique, pollution, invasion biologique... Côté outils, outre le classement en zone protégée de certains sites - 32 % de la région est « Natura 2000 » -, la Dreal mise avant tout sur la sensibilisation « le plus en amont possible » des acteurs de terrain. « On n'est pas là pour mettre la région sous cloche, indique Robin Rousset, du service biodiversité de la Dreal. Il ne faut pas être naïfs, Paca accueille chaque année quatre mille nouveaux habitants, il faut bien les loger. Mais on essaie de limiter les dégâts, d'abord par une meilleure connaissance du terrain, ensuite par la mise en place de mesures compensatoires. » Les gros maîtres d'oeuvre comme Réseau ferré de France ou le port de Marseille (lire ci-contre) font partie des interlocuteurs privilégiés. Les particuliers, eux, sont plus difficiles à toucher. « Toutes les constructions individuelles ne sont pas soumises à une étude d'impact, souligne Olivier Rousset. On voit passer les grands projets, mais pas ceux-là. Or, ils ont des conséquences tout aussi importantes sur l'environnement que les grandes réalisations sur lesquelles on arrive à influer. » Pour les écoresponsables, les conseils et préconisations de la Dreal sont disponibles sur son site Internet, www.paca.developpement-durable.gouv.fr. W

Un forum de la biodiversité cultivée méditerranéenne se tiendra du 14 au 18 octobre à Marseille. www.forumbiodiversite2009.org.