Jacques Bompard se lance dans la course à la région

— 

Jacques Bompard, le maire MPF d'Orange.
Jacques Bompard, le maire MPF d'Orange. — TSCHAEN / SIPA

Le jeu des annonces continue. Alors que les spéculations sur le nom du candidat UMP aux régionales de 2010 se poursuivent - dernier pressenti en date, Thierry Mariani -, Jacques Bompard (MPF) s'est lancé hier dans la bataille. Le maire d'Orange (Vaucluse), ancien du FN, conduira en Paca une liste nommée Ligue du Sud, en référence à la Ligue du Nord italienne. Une liste qui se situe « hors du champ de la majorité présidentielle », a précisé l'entourage du maire, alors même que Philippe de Villiers, président du MPF, a rejoint en août un comité de liaison de la majorité afin de créer « une dynamique de premier tour » pour mars 2010.

A gauche, Michel Vauzelle, le président (PS) sortant de la région, aura finalement un rival pour l'investiture : Yannick Gast, 32 ans, adjoint au maire de Saint-Julien-en-Beauchêne (Hautes-Alpes). Ce sont les militants socialistes qui trancheront lors du vote sur les investitures, prévu demain dans toute la France. Si les Verts partent en solo au premier tour - ils devraient désigner leur tête de liste locale le 18 octobre -, la gauche de la gauche, elle, s'organise. Après de premières discussions, ce lundi, entre le NPA, le Parti communiste et le Parti de gauche, une nouvelle rencontre est prévue mercredi prochain pour débattre de la possibilité d'une alliance. W

S. H.