Programme chargé pour Aix-Marseille

— 

A Aix-Marseille, les inscriptions en fac ont augmenté de 5 à 12 % selon les filières.
A Aix-Marseille, les inscriptions en fac ont augmenté de 5 à 12 % selon les filières. — P. MARSAUT / REPORTAGES / 20 MINutes

Une nouvelle année, de nouveaux chantiers. Alors que les étudiants

ont commencé à regagner les amphis, les trois universités

d'Aix-Marseille attaquent elles aussi leur programme. Au menu : modernisation pédagogique, de l'administration et des locaux. Tout pour rendre la fac plus attractive, même si sur ce plan-là, il n'y a pas d'inquiétude. Malgré le long mouvement de l'an dernier, les inscriptions n'ont pas chuté dans les trois universités d'Aix-Marseille. « Les effectifs augmentent partout, sauf en pharmacie », note Yvon Berland, président de l'université de la Méditerranée. Selon les disciplines, la hausse varie entre 5 % et 12 %. Revue de détail des nouveautés 2009-2010.

G

Réussite en licence

Aix-Marseille a été labellisé par le ministère comme site pilote pour le soutien aux nouveaux étudiants. Les premiers résultats sont prometteurs : « Avec les cours de méthodologie, le coaching individuel, on voit des taux de réussite en hausse de 8 à 10 % », souligne Marc Pena, président de l'université de la Méditerranée. L'université de Provence devrait élargir son dispositif aux étudiants de deuxième année, alors que l'université de la Méditerranée a été retenue comme site expérimental pour l'aide à ceux qui décrochent. L'accent est aussi mis sur l'extension du contrôle continu. La fac d'Avignon est la première de France à utiliser uniquement ce mode d'évaluattion.

G

Constructions

La fac Canebière rouverte, un nouveau bâtiment livré d'ici à la fin de l'année sur le campus Schuman à Aix, plus de 4 000 m2 supplémentaires mis en chantier dès l'an prochain : 2009-2010 s'annonce chargée pour la partie « immeubles ». D'autant que les facs planchent sur la répartition des 500 millions d'euros attribués dans le cadre de l'opération Campus. Consacrés aux pôles de Schuman et de Luminy, ces fonds devraient permettre « de voir surgir des bâtiments à partir de 2013, pour une fin de travaux prévue vers 2015. « Il y a encore beaucoup de travail à faire », estime le recteur d'académie, Jean-Paul de Gaudemar. Parallèlement, les présidents d'universités et le conseil régional travaillent à une nouvelle répartition des fonds du prochain contrat de projet Etat-région. L'idée est de financer des travaux sur les trois autres sites (pôle de l'Etoile, Marseille-centre, la Timone) non retenus dans l'opération Campus.

G

Autonomie

Après l'université de la Méditerranée, celles de Provence et Paul-Cézanne doivent basculer cette année dans la nouvelle organisation prévue par la loi LRU, et recevoir les « compétences élargies » en matière de budget et de personnel. Un bouleversement pour la gestion des carrières, des budgets de recherche et des formations.

Les deux universités devraient également mettre en place leur fondation pour financer des projets de recherche, en s'efforçant de ne pas se marcher sur les pieds dans la perspective d'une fusion en 2012. W