le lycée Bramson évite le pire

— 

Aucun blessé. L'engin incendiaire artisanal qui a été lancé hier contre une école juive de Marseille a provoqué « un feu impressionnant. Mais c'était près du mur d'enceinte de la cantine, assez loin des classes », commente le directeur de l'établissement. Une haie de cyprès a brûlé et quatre voitures garées à proximité du collège-lycée ORT Léon- Bramson (10e) ont été endommagées par la chaleur. Le procureur de la République, qui qualifie l'acte de « particulièrement insupportable », souligne qu'il reste à déterminer la motivation des responsables. « On ne sait pas s'il s'agit d'un acte gratuit, d'une provocation ou de représailles, explique-t-il. Je serais surpris s'il était revendiqué. » A l'approche des fêtes juives de septembre et d'octobre, le préfet de police a garanti hier que les patrouilles autour des établissements scolaires et religieux seront renforcées. Le dernier incendie criminel contre une école juive à Marseille remonte à 2005. Il avait détruit une annexe sans faire de victime. W