Les soldes n'attirent pas les foules

— 

Mauvais cru pour les commerçants. Les premières tendances des soldes de l'été révèlent que « la fréquentation atteint son niveau le plus bas depuis 2006 », selon des chiffres publiés hier par la chambre de commerce Marseille Provence (CCI). Selon cette enquête, réalisée sur un échantillon représentatif de 530 commerçants, 67 % estiment que le chiffre d'affaires devrait être inférieur à 2008, année qu'une majorité jugeait déjà peu faste.

Pour la CCI, plusieurs éléments expliquent cette situation. Outre la baisse de la consommation des ménages depuis janvier, la chambre pointe des « phénomènes structurels », comme l'application de la loi de modernisation de l'économie (LME), qui prévoit notamment une date unique pour les soldes dans toute la France. C'est la première fois depuis quatre ans que les soldes débutent la dernière semaine de juin (contre la première de juillet l'an dernier). Cette date est jugée prématurée par près de 72 % des sondés. W

S. H.