Une Grenade lancée sur un poste de police

— 

Une enquête a été ouverte vendredi, après l'explosion d'une grenade lancée contre le commissariat de la cité Félix-Pyat (3e). L'engin, une grenade offensive, a été jeté vers 23 h devant le bâtiment, situé à l'entrée de la cité. Le commissariat était ouvert, mais aucun policier n'était sur le parvis au moment des faits. La grenade a explosé sans faire de blessé, soufflant les vitres de plusieurs véhicules et criblant de billes de plomb la porte de l'école voisine. « C'est la première fois qu'un incident d'une telle gravité est relevé sur place. On était plutôt habitué à des caillassages à la suite d'interpellations effectuées dans la journée », estime une source proche de l'enquête. Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle de la PJ. Le ministre (UMP) de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a réagi vendredi, dénonçant « un acte inacceptable, qui aurait pu tuer ou blesser ». Depuis un an, le commissariat Félix-Pyat a reçu le renfort d'une vingtaine d'agents de l'unité territoriale de quartier (Uteq). W