Intimider un juré mène en prison

— 

Quatre hommes, soupçonnés d'avoir fait pression en mars 2008 sur des jurés d'assises lors du procès de l'assassinat du nationaliste corse Nicolas Montigny, ont été condamnés à des peines de deux ans avec sursis à trois ans ferme, a-t-on appris vendredi auprès de leurs avocats.

Les prévenus étaient poursuivis pour avoir essayé d'approcher un juré qui habitait à Marseille. Une « manoeuvre téléphonique » aurait également été tentée pour tâcher d'identifier une autre membre du jury. Le procès d'assises avait alors été brièvement interrompu, le président de la cour dénonçant des pressions « intolérables » sur les jurés. W