La nuit à marseille en vaudra mille et une le 14 juillet

— 

Eliane Zayan, conseillère municipale.
Eliane Zayan, conseillère municipale. — C. BONNEFOI / REPORTAGES / 20 MInutes

Aladin sera-t-il là le soir du 14 Juillet ? En tout cas, le génie pyrotechnique, lui, devrait être bien présent. C'est l'italien Panzera qui concocte cette année encore le spectacle du 14 Juillet à Marseille, présenté hier par la mairie. L'artificier a choisi le thème des « Mille et une nuit ». L'Orient, la Méditerranée, la féminité et la nuit enchanteront durant vingt-cinq minutes les 150 000 spectateurs attendus. « Ce sera un des plus longs feux d'artifice que la ville aura organisé », s'est félicité hier Eliane Zayan, conseillère municipale (UMP) aux spectacles de rue. Le premier des douze tableaux au programme célébrera la nomination de la ville au titre de capitale européenne de la culture 2013.

La culture et l'art seront très présents : cirque avec un carnaval multicolore, impressionnisme avec des tons pastel, tandis que Notre-Dame de la Garde s'embrasera dans un bouquet blanc. Pour ce faire, près de 10 000 artifices seront tirés depuis le milieu du Vieux-Port et du fort d'Entrecastaux. L'an dernier, des vents à 90 km/h et un contretemps dans les préparatifs techniques avaient fortement retardé le début du spectacle. « Nous prendrons le soin de sonoriser le Vieux-Port pour prévenir le public, a assuré Eliane Zayan. Mon rêve restant d'offrir aux Marseillais un feu d'artifice sonore... pour 2013, peut-être. » En attendant, en 2009, la première fusée devrait partir à 22 h 30, le soir du 14 Juillet. W

Anthony Armando