Pas encore au bout de la piste

Frédéric Legrand

— 

La piste est droite, mais encore trop courte. Le Collectif vélos en ville (CVV)

organise dimanche une grande parade pour célébrer la treizième fête européenne du vélo. L'an dernier, plus de 4 000 personnes avaient défilé. Le collectif en attend autant cette année, bien que la mairie n'ait pas réservé la Corniche à la grande parade. « Ils nous ont dit que c'était à cause des élections européennes », sourit Michel Fornairon président du CVV.

Parallèlement à la fête, le collectif revendique toujours une plus grande place pour le vélo à Marseille. Le nombre de cyclistes a augmenté dans la cité phocéenne depuis la mise en service des vélos à louer, « mais on attend toujours que le déplacement à vélo soit pris au sérieux par les politiques », estime Michel Fornairon. Dans le cadre des rénovations de voirie liées aux projets de « Busway », le CVV planche sur des propositions d'aménagements pour ces axes prioritaires. Avec, notamment, la mise en place de pistes cyclables sur les axes Estaque-Callelongue et Luminy-Joliette. « Il faut aussi travailler sur les quartiers Nord, pour éviter que seul le centre-ville soit équipé », rappelle Michel Fornairon. Un recueil de propositions devrait être remis d'ici à la mi-juillet à la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. W