Le port un peu moins sous l'eau

— 

Début de moins pire. Le trafic du grand port maritime de Marseille-Fos a atteint 7,9 millions de tonnes en mars, une baisse de 4 % par rapport à 2008, a annoncé sa direction. Depuis le début de l'année, le trafic atteint 20,8 millions de tonnes, dont les trois quarts grâce aux terminaux pétroliers et gaziers. Dans un contexte de baisse mondiale du commerce, le trafic marchandises est presque stable à Fos (-1 %), mais continue sa chute libre sur les quais de Marseille (-42 %), perturbés depuis le mois de janvier par des grèves perlées. En raison du ralentissement de l'activité industrielle à Fos, les vracs liquides et solides sont eux aussi en forte baisse (respectivement -16 % et -51 % depuis le début de l'année). Du côté des passagers, le trafic est stable avec 172 000 voyageurs depuis le début de l'année. La baisse des lignes vers l'Algérie et la Tunisie (-23 % et -13 %) est compensée par l'explosion du trafic croisière, avec 28 000 passagers en trois mois, soit trois fois plus qu'en 2008. W

F. L.