Iacono condamné pour viol

— 

Le maire de Vence, Christian Iacono, 74 ans, a été condamné dans la nuit de samedi à dimanche à neuf ans de prison par la cour d'assises des Alpes-Maritimes pour le viol de son petit-fils. Les faits se sont déroulés entre 1996 et 1998, alors que l'enfant avait entre 5 et 8 ans. Iacono a tout nié en bloc. L'accusation reposait sur des expertises signalant l'existence de deux cicatrices révélatrices de sévices sexuels ainsi que sur la parole, constamment répétée depuis neuf ans, du petit-fils.

La défense a appuyé son argumentation sur les dépositions d'autres experts, critiquant la méthodologie suivie dans les premières expertises, et concluant que l'on ne pouvait affirmer formellement qu'il y ait eu viol, sans cependant non plus l'exclure. Me Dupont-Moretti a estimé que certaines assertions de l'enfant, aujourd'hui âgé de 18 ans, apparaissaient « totalement fantaisistes » et d'autres inimaginables. L'avocat a annoncé que son client faisait appel de la condamnation. ■