Vingt vies sauvées sur les routes du 13

Frédéric Legrand

— 

Tous les voyants sont au vert, mais le chemin est encore long. Le nombre d'accidentés, de tués et de blessés sur les routes a fortement baissé au premier trimestre dans les Bouches-du-Rhône, a annoncé la préfecture. Comparé à la même période en 2008, les services de secours dénombrent 50 % de morts en moins : 20 tués contre 41. Le nombre de blessés baisse de 16 %, et le nombre d'accidents de 18 %.

Pour le seul mois de mars, les statistiques de la sécurité routière restent malgré tout impressionnantes : plus de 350 accidents corporels (en baisse de 12 % par rapport à 2008), près de 450 blessés (- 7 %) et six morts, contre 17 l'an dernier. D'après la préfecture, la vitesse et l'alcool figurent, comme toujours, parmi les facteurs qui accroissent les risques. La vitesse, particulièrement, « a considérablement aggravé les conséquences des accidents mortels », note la préfecture. Parmi les six cas d'automobilistes tués le mois dernier, les enquêteurs ont constaté des excès de vitesse dans quatre cas, et des taux d'alcoolémie supérieurs à deux grammes par litre de sang dans deux cas. En février, les excès de vitesse avaient déjà entraîné deux des sept morts constatées sur les routes du département. ■