«Faire l’impasse sur la philo est-il souhaitable?»

© 20 minutes

— 

Les 20 000 candidats des Bouches-du-Rhône phosphoraient hier matin sur la philo, traditionnelle première épreuve du bac. Les scientifiques – le quart des troupes – ont planché sur la question « Les hommes ont-ils besoin d’être gouvernés ? ».