Corse : Explosion criminelle sur une résidence en construction

ENQUETE Il n’y a eu aucune revendication, mais le contexte est tendu sur l’île depuis une tentative d’attentat du groupe indépendantiste FLNC

20 Minutes avec AFP
— 
La construction de bâtiments pour des continentaux est souvent risquée en Corse, mais le promoteur était cette fois un entrepreneur de la région.
La construction de bâtiments pour des continentaux est souvent risquée en Corse, mais le promoteur était cette fois un entrepreneur de la région. — Xavier FRANCOLON/SIPA

Une nuit mouvementée en Corse. Une « explosion d’origine criminelle » a détruit partiellement une résidence en construction à Corte, vers 2h du matin dans la nuit de vendredi à samedi. Arnaud Viornery, le procureur de la République de Bastia, a confirmé que l’explosion n’avait pas fait de blessé et qu’un dispositif de mise à feu avait été retrouvé sur place. Une enquête a donc été ouverte, et quatre habitations à proximité ont été évacuées.

L’explosion n’a fait l’objet d’aucune revendication, et aucun tag n’a été observé sur le chantier où a été retrouvée une bombonne de gaz. Selon une source proche du dossier, la société qui met en vente cet immeuble de deux étages appartient à un entrepreneur de la région.

Mais le contexte est brûlant sur l’île, où le groupe indépendantiste clandestin FLNC avait menacé d’un retour à la lutte armée sur l’île si l’Etat français poursuivait « sa politique de mépris ». Début septembre, le FLNC avait déjà revendiqué une tentative d’attentat contre quatre bungalows appartenant à un continental près d’Ajaccio.