Marseille : Que faire pendant les vacances de la Toussaint avec des enfants ?

BOITE A IDEES Festival ciné, découverte du graffiti, planétarium, voici quelques-unes des activités famille au menu de ces vacances de Toussaint

Caroline Delabroy
— 
Il y a la plage bien sûr, mais aussi plein d'activités à faire à Marseille pendant les vacances
Il y a la plage bien sûr, mais aussi plein d'activités à faire à Marseille pendant les vacances — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Le temps devrait être de la partie à Marseille la première semaine des vacances scolaires, moins la seconde. Avec des enfants, on pourra ainsi prévoir un bon mix entre balades, sorties et activités en intérieur.

Cap sur le Frioul

C’est un classique, mais à coup sûr un voyage qui démarre dès le Vieux-Port en embarquant sur le bateau. Le 27 octobre, dans le cadre de l’Automne des Calanques, l’association Planète Mer y propose une sortie gratuite et animée sur la biodiversité (réservation à edith.charrier@planetemer.org). Ce même jour, ainsi que le 3 novembre, le château d’If propose une visite spéciale pour les 3-6 ans, pour découvrir la forteresse en jouant sur les couleurs, les formes et les bruits (enfant 4 euros/adulte 8 euros, hors traversée maritime, réservation à animateur.if@monuments-nationaux.fr).

S’initier au graffiti

Aux portes des Calanques, le château de Forbin est, en soi, un lieu à découvrir. Pour le cadre, et les icônes new-yorkaises du graff qu’il met à l’honneur. Du 2 au 4 novembre prochain, il organise pour les 8-14 ans des ateliers d’initiation au graffiti (25 euros, sur réservation à contact@chateaudeforbin.com). Les mardis 26 octobre et 2 novembre, vous pouvez aussi participer à une visite famille de l’office du tourisme au cours Julien, sur le thème du street-art (6-11 ans 7 euros/adulte 15 euros, www.marseille-tourisme.com). A faire aussi en solo bien sûr, en profitant de la nouvelle aire de jeux de la Plaine.

Lectures, ciné jeunes et ateliers gratuits à l’Alcazar

Mardi 26 octobre à 15 heures, c’est atelier « A la une ! » de découverte de la presse (à partir de 7 ans). Au même moment, pour les plus petits (à partir de trois ans), il y a séance de ciné avec des courts-métrages d’animation. Le lendemain à 15 heures, des ateliers créatifs sont proposés aux 4-7 ans. Jeudi 25 octobre à 16 heures, on écoute un conte traditionnel en fermant les yeux, pour un voyage sensoriel (pour les 6-9 ans), et le mercredi 3 novembre, à 15h30 et 16h30, c’est spectacle pour les 2-5 ans, dans le cadre de l’exposition « Au secours ! Voilà le loup ! ». Programme complet de toutes les bibliothèques à la rubrique Agenda du site www.bmvr.marseille.fr. Réservation au 04 91 55 90 00 ou dgac-jeunesse-bmvr@marseille.fr.

Se faire une toile

Outre la programmation classique des salles de cinéma, le festival de cinéma d’animation CinéAnimé met le genre à l’honneur dans les salles de la région, avec souvent des ateliers autour du film (programme complet sur le site https://seances-speciales.fr/nos-actions/cinemanime), comme à L’Alhambra, au Gyptis, à la Baleine ou encore aux Variétés. Guettez aussi les différentes animations jeunesse à L’Alhambra (et si c’est la première fois que votre enfant va au cinéma, demandez le baptême de spectateur !).

Plonger dans le monde des étoiles

Le planétarium de l’Observatoire historique de Marseille propose, tous les après-midi ou presque, deux types de séances, l’une dédiée aux plus de 7 ans (à 14 heures), l’autre aux 5-7 ans (à 15h30). Au menu, une séance de planétarium, la visite du grand télescope de l’observatoire et une observation du soleil si la météo le permet. Réservation à andromede.13@live.fr. Tarifs : enfant 6 euros, adulte 8 euros.

Sans oublier

le festival En Ribambelle des arts de la marionnette (www.festivalenribambelle.com), souvent passionnant, les Invaders à rechercher, le skatepark de la Friche, le bowl du Prado, les plages, les musées de la ville (les collections permanentes sont gratuites), la Campagne Pastré (ou Borély, ou le parc Longchamp pour des parcs plus urbains), la balade de Luminy au belvédère de Sugiton, ou, pas très loin, le domaine La Font de mai, pour une balade à dos d’âne notamment.