L'Alcazar, best-seller marseillais

Frédéric Legrand

— 

Quatre millions de visiteurs, 46 000 abonnés et deux millions et demi de livres, CD, DVD prêtés. La mairie de Marseille s'apprête à fêter, samedi, le cinquième anniversaire de la bibliothèque municipale à vocation régionale (BMVR) de l'Alcazar (1er). Des animations sont prévues, toute la journée, avec concerts de chant lyrique toutes les heures, contes pour les enfants, conférences, débats, visites guidées... « C'est un magnifique succès, estime Daniel Hermann, adjoint (UMP) à la Culture. En plus de la partie bibliothèque, l'Alcazar est vraiment devenu un lieu à vivre avec les salles de lecture et d'écoute, les expositions, les débats dans l'auditorium. »

A partir d'avril, l'Alcazar, comme les sept autres bibliothèques municipales, devrait bénéficier de nouveaux services : réservation en ligne, prêt de journaux, augmentation du nombre de prêts par personne (15 au lieu de 12), prolongation des emprunts par téléphone, possibilité de rendre les livres de l'Alcazar dans les bibliothèques de quartier... L'allongement des horaires d'ouverture (de 11 h à 19 h, du mardi au samedi, pour l'instant) reste en suspens. « Le personnel est déjà à la limite en terme d'heures, estime Daniel Hermann. Nous étudions la question avec les syndicats, notamment pour voir si on peut faire une nocturne. » ■