Marseille : Décès de René Malleville, emblématique supporter marseillais et figure médiatique

MON VIÉ René Malleville, supporter marseillais à la gouaille singulière, était devenu ces dernières années une figure médiatique

A.V et A.M
— 
René Malleville a décidé de claquer la porte de l'émission d'Hanouna
René Malleville a décidé de claquer la porte de l'émission d'Hanouna — Capture d'écran

Les internets l’avaient découvert à la faveur de ses coups de gueule monumentaux dans « La minute de René », après les matchs de l’OM. René Malleville est décédé, a annoncé son entourage sur les réseaux sociaux. Il avait expliqué au cours de l’été souffrir d’un cancer. « Ce soir je monte sur le ring, combat à mort. Je ne doute pas de l’issue de ce combat. Encore une fois, merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien, des milliers et des milliers, je n’aurais jamais cru. Merci, merci, merci », écrivait-il sur Twitter à la fin du mois d’août. Il était hospitalisé depuis plusieurs jours.

Ce supporter invétéré de Marseille était devenu ces dernières années une figure médiatique, participant notamment à quelques émissions de Touche pas à mon poste comme chroniqueur, avant de claquer la porte, sur un coup de colère, naturellement.

Comme un symbole, René Malleville est parti alors que l’OM affronte à 17 heures Rennes, au Vélodrome, et qu’un grand tifo hommage est prévu pour les vingt ans du décès de Patrice de Peretti, icône des ultras.