Lens : Piste criminelle privilégiée après l’incendie du gymnase d’une école, six personnes en garde à vue

ENQUÊTE Le gymnase d’une école a été entièrement détruit par le feu dans la nuit de lundi à mardi. Un témoin assure avoir aperçu un individu prendre la fuite

Mikaël Libert
— 
Illustration sur les pompiers.
Illustration sur les pompiers. — C.Delabroy/20 Minutes

Mise à jour, mercredi 8 septembre, à 13 h : Six personnes ont été interpellées mercredi matin et placées en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet.

Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie s’est déclenché dans le périmètre d’une école primaire à Lens, dans le Pas-de-Calais a-t-on appris auprès du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Une source policière a confié que la piste criminelle était privilégiée.

Le feu a pris aux environs de minuit, mardi, dans le gymnase attenant à l’école élémentaire Jean-Macé, parvis de l’église saint Édouard à Lens. L’intervention de plus d’une trentaine de pompiers et la mise en œuvre de six lances à eau ont permis de venir à bout des flammes dans la matinée et d’éviter la propagation au reste de l’école. Onze personnes ont dû être évacuées et aucun blessé n’est à déplorer a précisé le SDIS 62. Le gymnase, lui, a néanmoins été entièrement détruit.

Selon l’AFP, une source policière a déclaré que la piste criminelle serait privilégiée. Un témoin ayant assuré avoir aperçu un homme prendre la fuite. Une autre source policière a confirmé le sinistre à l’AFP, sans plus de détails sur l’origine du feu. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’incendie.