Trois élections à refaire dans le département

— 

Il n'y a pas que les Cassidains qui repasseront par les urnes. Le Conseil d'Etat a également invalidé, en février, les élections municipales à Saint-Mitre-les-Remparts et Fuveau. Là aussi, comme le prévoit le Code général des collectivités territoriales, des délégations spéciales ont été mises en place en attendant de nouvelles élections. Une situation similaire pourrait se produire à Peypin, où les résultats des élections municipales ont aussi été contestés - le Conseil d'Etat n'a pas encore statué.

Les scrutins dans les trois villes déjà concernées se dérouleront le dimanche 29 mars pour le premier tour, et le 5 avril en cas de second tour. Le dépôt des candidatures en préfecture sera ouvert de lundi à mercredi. La campagne officielle démarrera le 16 mars. ■S. H.