À Toulon, un imam en sursis d'expulsion

— 

La commission départementale d'expulsion (Comex) du Var a émis hier un avis défavorable à l'expulsion d'un imam officiant à Toulon, soupçonné de prêches intégristes.

Mohammed el Idrissi, un Marocain de 72 ans, est sous le joug d'un arrêté d'expulsion pris par le ministère de l'Intérieur, qui lui reproche d'avoir prononcé des discours violents et intégristes, en arabe, contre l'Occident et d'autres religions.

Les faits se seraient déroulés entre novembre 2007 et janvier 2009. L'imam, qui officie depuis sept ans dans le quartier de Pont-du-Las, à Toulon, avait dû s'expliquer devant la Comex à la mi-février.

« C'est une première victoire. Nous espérons maintenant que le ministère de l'Intérieur suivra cet avis, et que le bon sens l'emportera », se félicite Maître Marc Oreggia, avocat de l'imam.

Le ministère a maintenant un mois pour rendre son verdict. Il n'est pas tenu de suivre l'avis de la Comex. ■