La rentrée pour les grévistes

— 

La fac Saint-Charles (3e) vivra demain sa première journée de blocage. La décision a été prise à une large majorité hier matin, lors de l'assemblée générale interprofessionnelle organisée sur le site. Après plus de deux heures de débats, quelque 300 étudiants, professeurs ou chercheurs ont adopté le principe de blocage progressif. « On va bloquer un jour cette semaine, puis deux la semaine prochaine, etc. Jusqu'à présent, nous voulions éviter d'en arriver là, mais il faut radicaliser le mouvement. C'est indispensable pour que la loi sur la réforme des universités soit retravaillée », explique Stéphane, membre du comité de mobilisation.

Hier matin, jour de rentrée, les étudiants ont également voté le maintien de l'occupation de l'amphi Fabry, devenu le quartier général des contestataires. Même si certains professeurs continuent d'assurer leurs cours, l'université entame donc sa cinquième semaine de grève. ■Jessica Bissay