Utilité publique pour le Camp

— 

La Fondation du camp des Milles, ancien camp d'internement et de déportation près d'Aix sur le site duquel va être créé un mémorial, a été reconnue comme établissement d'utilité publique par un décret paru vendredi au Journal officiel. « La création de la fondation, décidée il y a trois ans par tous nos partenaires de l'association, est une étape majeure et un grand soulagement. Elle donne les moyens d'une mémoire pérenne et d'un travail d'éducation solide », estime Alain Chouraqui, président de l'association Mémoire du camp des Milles. Le chantier destiné à transformer le camp en mémorial a été lancé mi-janvier. Il permettra, sur ce site de 15 000 m², d'ouvrir au public fin 2010 les bâtiments du seul camp d'internement, de transit et de déportation encore en bon état en France. De 1939 à 1942, le camp des Milles vit passer plus de 10 000 internés de 27 pays, notamment d'Allemagne et d'Autriche. ■