Bouches-du-Rhône : L’alerte pollution à l’ozone passe au niveau 2

MAUVAIS AIR L’abaissement de la vitesse de circulation de 20 km/h sur toutes les routes du département reste en vigueur

M.Cei. avec AFP

— 

Une alerte pollution à l'ozone à Marseille (illustration).
Une alerte pollution à l'ozone à Marseille (illustration). — P. Magnien / 20 Minutes

Les habitants des Bouches-du-Rhône sont invités à revoir leur mode de transport. « En raison d’un épisode de pollution persistant à l' ozone » dans le département, qui enregistre depuis plusieurs jours de fortes chaleurs, la préfecture vient d’annoncer le déclenchement de la procédure d’alerte de niveau 2 à compter de mardi.

Ce nouveau seuil est déclenché, après l’activation par la préfecture d’une « procédure d’information-recommandation puis une procédure d’alerte de niveau 1 ». L’abaissement de la vitesse de circulation de 20 km/h sur toutes les routes du département applicable depuis le passage au niveau 1 reste en vigueur.

Stationnement gratuit

« En cet épisode de pollution, le mode de transport privilégié reste les transports en commun ou le covoiturage », insiste la préfecture. Elle invite également la population à réduire ses activités physiques ou sportives intenses.

En conséquence, la mairie de Marseille a annoncé ce mardi que le stationnement pour les résidents abonnés serait gratuit jusqu'à la levée de l'alerte, afin d'inciter à limiter le recours à la voiture. Dans un communiqué, le maire de Marseille Benoît Payan demande à son ancienne adversaire aux municipales, la présidente LR de la métropole Martine Vassal, à instaurer la gratuité des transports en commun durant cet épisode de pollution. 

Ce lundi, dans la soirée, la métropole avait annoncé dans un communiqué la gratutié de son service de vélo. Le ticket un voyage de la RTM est également valable pour la journée entière.