Marseille : « Scandaleux » ou « carrément mieux », le Vieux-Port piéton cet été divise

REPORTAGE Le maire de Marseille a confirmé ce mardi la piétonnisation d’une partie du Vieux-Port tous les jours pendant les mois de juillet et août

Mathilde Ceilles
— 
Un homme attablé à une terrasse sur le Vieux-Port, côté mairie
Un homme attablé à une terrasse sur le Vieux-Port, côté mairie — AFP
  • Le maire de Marseille Benoît Payan a annoncé la piétonnisation du Vieux-Port dès cet été, tous les jours, pendant deux mois.
  • Certains riverains se réjouissent d’avoir un Vieux-Port sans bruit, mais d’autres craignent les problèmes de circulation et la disparition du petit train et des bus touristiques, vecteur d’une manne financière.

L’annonce avait été déjà faite par Samia Ghali il y a quelques jours, mais elle a été confirmée par le maire lui-même ce mardi, dans la matinée, alors qu’il était l’invité de la matinale de France Bleu Provence. « On va faire cet été la piétonnisation du Vieux-Port côté mairie, affirme Benoît Payan, interrogé au surlendemain de la première piétonnisation de la Corncihe. Et là, ça va être tous les jours, pendant deux mois. »

Selon Benoît Payan, cette piétonnisation du quai des Belges interviendra « probablement dès les premiers mois de juillet, jusqu’à la fin du mois d’août. » Et de lancer ; « Pourquoi pas essayer dès le mois de juin, une première journée sans voiture, sur le Vieux-Port, pour regarder un peu comment ça se passe ? »

« Avant, c’était plus vivant »

Dans la ville la moins cyclable de France, dépourvue de transports en commun en nombre et où l’usage de la voiture relève presque de la culture locale depuis des décennies, une telle annonce n’a pas manqué de faire réagir, en particulier les riverains de ce lieu mythique de la cité phocéenne. « Les gens ne pourront pas se garer, se balader en voiture, et il faudra venir expressément à pied pour manger dans notre restaurant, peste Haytem, patron d’un restaurant près de la mairie depuis huit ans. Pour tout vous dire, moi je préférais même le Vieux-Port du tout début, avec les voitures. C’était plus vivant ! »

En 2013, le Vieux-Port a en effet bénéficié d’une première requalification aux allures de mini-révolution piétonne, à travers l’aménagement d’une vaste esplanade et la réduction du nombre de circulation pour les voitures. Depuis, une partie du quai des Belges est désormais réservée exclusivement à la circulation des bus, des taxis et des véhicules d’urgence. « Avec cette piétonnisation, ça veut dire qu’on n’aura plus les bus à impériale, ni le petit train ? s’interroge Haytem. Mais nous, la majorité de notre clientèle sont des touristes qui repèrent le restaurant à bord du petit train ou des bus. »

« Ça va bloquer les petites rues derrière »

« En tant que présidente du groupe LR au conseil municipal, je regrette déjà, pour un Printemps marseillais qui prône la concertation, que cette décision ait été prise dans le cadre feutré d’un bureau, raille Catherine Pila. Et en tant que présidente de la RTM, je peux vous dire qu’on l’a appris dans la presse et qu’on ne nous a pas sollicités là-dessus. On a tout un schéma de conduite à reconstruire. »

Le bus 83 qui dessert les plages ainsi que le 60 qui relie le Mucem à la Bonne Mère passent en effet tous deux sur ce quai. « Il ne sera pas possible pour ces bus, très larges, de passer par les petites rues qui sont derrière », affirme Catherine Pila. « Franchement, ce Vieux-Port piéton, c’est scandaleux, tonne Linda, qui habite un appartement sur le quai des Belges depuis une trentaine d’années. Ça va bloquer toutes les petites rues derrière, et ça va ramener encore plus de monde, donc encore plus de bruit ! Ça va être le bordel ! »

« Si tu veux être tranquille, t’as qu’à habiter au Frioul ! »

Un peu plus loin, derrière son comptoir, Sébastien se veut plus positif. « Je suis arrivé à Marseille au début du mois de janvier, explique le jeune buraliste breton. Et franchement, je trouve que ce sera carrément mieux. On n’aura plus les voitures qui passent à toute vitesse et les CRS qui n’arrêtent pas de passer ici. Et puis, ça peut permettre d’allonger aussi un peu les terrasses ! »

« J’habite à 500 mètres et je viens prendre mon café sur le Vieux-Port tous les matins, abonde Mario. Je trouve que c'est une bonne idée, ce Vieux-Port piéton. Ça permettra d’être tranquille ici, de profiter du lieu. » Un enthousiasme aussitôt douché par son ami Ahmed, attablé à ses côtés. « Si tu veux être tranquille, t’as qu’à habiter au Frioul ! »