Marseille: « Enfin, ça avance ! », de nouvelles mesures pour limiter le nombre de voitures dans les calanques

TRANSPORT A l’aube de la saison estivale, la métropole d’Aix-Marseille Provence a annoncé de nouvelles mesures pour réduire la circulation aux Goudes, principale porte d’entrée des Calanques

Mathilde Ceilles

— 

Le village des Goudes à Marseille constitue l'une des entrées principales du parc national des Calanques
Le village des Goudes à Marseille constitue l'une des entrées principales du parc national des Calanques — Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • A l’aube de la saison estivale, la métropole d’Aix-Marseille a annoncé le renfort de bus et des travaux pour décongestionner la route des Goudes.
  • Cette porte d’entrée du parc national des Calanques est en effet surfréquentée depuis cet hiver.
  • Des mesures applaudies à droite comme à gauche, après des mois de bras de fer.

Ça y est, ils sont de retour. La France entière célèbre ce mercredi la réouverture des terrasses et autres lieux culturels, mais les Marseillais, eux, se préparent à une autre ouverture : celle de la saison estivale, et son flot de touristes qui viennent profiter du littoral​.

Une saison estivale qui intervient après un hiver particulièrement compliqué dans le parc national des Calanques, marquée par une surfréquentation. Dès les premiers rayons du soleil, la route des Goudes, principale porte d’accès, au sud de Marseille, s’est ainsi retrouvée régulièrement embouteillée, faute de transports en commun suffisant.

Des travaux dès cette semaine

Or, à quelques jours du week-end de la Pentecôte, la métropole a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le tout voiture dans cette partie très fréquentée des calanques. Concrètement, après avoir installé une barrière pour couper l’accès à la baie des singes, des travaux ont été entrepris ce lundi pour déplacer le rond-point de Callelongue, afin de faciliter le passage des bus et réduire les embouteillages. « Ce sera effectif d’ici la fin de la semaine », promet Didier Réault, président du parc national des calanques et vice-président de la métropole.

« Le parking Napoléon va être marqué, ce qui va enlever un certain nombre d’emplacements qui étaient occupés de façon sauvage, détaille Didier Réault. La métropole va par ailleurs accompagner ces mesures de panneaux d’information afin de dissuader les automobilistes en cas de forte affluence, dès la Pointe-Rouge. »

Plus de bus

Unique ligne de bus à faible capacité qui dessert Callelongue, la ligne 20 sera par ailleurs renforcée à partir du 31 mais, avec un passage toutes les quinze minutes, tandis que la navette maritime entre la Pointe Rouge et les Goudes reprendra du service dès le 29 mai.

Des mesures qui interviennent au terme d’un bras de fer entre la mairie dirigée par le socialiste Benoît Payan et la métropole, présidée par la candidate LR malheureuse aux municipales Martine Vassal, et qui, fait notoire, semblent faire consensus. « Enfin, ça avance, applaudit Audrey Gatian, adjointe au maire en charge des mobilités. Cela fait partie des mesures que nous souhaitons et c’est le signe d’une vraie alternative. Personne ne veut revivre les étés que nous avons vécus jusqu’ici. »

Une réunion le 31 mai

« A ce stade, je suis satisfait, abonde Pierre Benarroche, maire de secteur. Ça a déjà une valeur pédagogique, et ça va dans le bon sens pour maîtriser le flux de circulation. » « Mais s’arrêter là serait insignifiant, prévient Didier Réault. On ne va pas se leurrer : cette pression sur le parc des calanques va continuer cet été, et ce n’est pas avec des trois trucs que ça va se calmer. »

Selon nos informations, après cette série de mesures, une réunion va être organisée le 31 mai entre la RTM, la métropole, la ville de Marseille et le parc national des calanques pour envisager d’autres mesures visant à réduire la pression automobile sur ce parc.