Coronavirus à Martigues : Plus de 50 personnes verbalisées après une fête clandestine

COUVRE-FEU La fête clandestine avait lieu près de la centrale EDF du Ponteau

R. G.-V.
— 
Un brassard de police. (illustration)
Un brassard de police. (illustration) — CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

C’est le déconfinement mais on ne peut pas encore faire ce que l’on veut : jeudi soir, 53 personnes ont été verbalisées lors d’une fête clandestine illégale à Martigues, dans les Bouches-du-Rhône. Le journal La Provence, qui révèle l’information, indique que la fête avait lieu à un endroit reculé de la commune, près de la centrale EDF du Ponteau.

Il s’agissait « d’une grosse » fête d’après les forces de l’ordre qui sont intervenues peu après 23 heures. Les 53 personnes verbalisées ont toutes reçu l’amende de 135 euros. Les contrevenants et contrevenantes se sont dispersées dans le calme. Mais le gérant de l’établissement où avait lieu la fête sera prochainement convoqué par la police.

Rappelons que le couvre-feu à 19 heures et encore en vigueur jusqu’à mercredi, date à laquelle il sera remplacé par un couvre-feu à 21 heures. Par ailleurs, il n’est pas autorisé de se réunir à plus de six.