Radio Lina veut sa place sur les ondes

— 

Décidément, le 98 MHz marseillais n'en finit plus de défrayer la chronique judiciaire. Après Radio Gazelle contre le CSA, c'est au tour de Radio Lina de saisir le Conseil d'Etat en référé suspension. La radio avait été présélectionnée fin septembre par l'instance audiovisuelle pour remplacer Gazelle sur la fréquence. Décision suspendue aussitôt après par le Conseil d'Etat, saisi par Gazelle, arguant que Radio Lina n'avait pas respecté les délais de l'appel d'offres. Peu de temps après, le CSA réattribuait finalement la fréquence à Gazelle. « Le CSA n'a pas respecté la procédure, il aurait dû relancer un appel d'offres », dénonce Nacera Azouz, secrétaire générale de Radio Lina, qui balaie les arguments développés par Gazelle pour l'écarter. « Ils ont dit que les statuts de l'association n'avaient pas été déposés à temps, ce qui est faux, assure-t-elle. Mais je suis confiante. Si le droit est respecté, c'est une question de temps. » Aucune date n'a pour l'instant été fixée pour le référé. ■S. H.